Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 31 octobre 2006

Jesus Marie Joseph

Enfer et damnation, mon adorable psychopathe tente de me cyber sexer. Carrement quoi.

Oh, ca a commence soft, de temps en temps, par ci par la, il me glissait ce qu'il aimerait me faire a ce moment la, mais gentillement, plus genre bisou bisou. Ok. Un jour au telephone il devient un peu plus chaud et moi, tete de linotte, j'ai le malheur de lui avouer que j'aime quand il me parle comme ca (ben quoi?).

Et la, horreur, malheur, tout s'enchaine et devient hors de controle. Depuis deux jours la situation m'echappe completement! Bon je ne suis pas totalement coincee, mais disons plus du genre passif. Il me faut du temps pour me sentir a l'aise. Et par les mots encore plus.

Rappelons que son experience du sexe, le vrai, avec reel touchage mutuel et echange de fluides est disons... limitee. Ca doit etre pour ca, le manque doit le faire disjoncter et imaginer tout un tas de trucs, seul dans son lit (a une place) (surtout bloquer cette image hors de mon cerveau). Son audace m'effraie, me depasse, me met une pression folle!

De mon cote ca donne a peu pres "Heh... yeah... hum hum... ok... huhuh"... Torride la petite fancaise!!

Et heureusement que je suis ici parce que la meme chose en francais me donnerais simplement envie d'exploser d'un ricanement gene!

Mais j'aimerais pouvoir me lacher, du coup ce matin, a moitie endormie, je me dis que merde, y a pas de raison quand meme, hein, alors j'attrappe mon telephone et, dans les brumes du sommeil j'envoie mon PREMIER dirty texto! N'insistez pas, je ne le retranscrirait pas ici, NON! A peine le "message send" affiche, je me reveille tout a fait, d'un coup, meeeerde qu'est ce que je viens de faire!!?

What's wrong with me, j'ai 26 ans (et demi) et suis totalement petrifiee a l'idee de murmurer deux trois cochonneries banales!?

 

Commentaires

Mets ton téléphone sur vibreur, ça démultiplie l'effet des dirty texto.
Bon, ok, je sors.

Écrit par : béné | mardi, 31 octobre 2006

Je dis respect pour la saillie trop bonne de béné

;-)

Ah? Bon. Comme elle, considère que je ne suis plus là....

Écrit par : Petit Nicolas, pas hongreur pour un sous | mercredi, 01 novembre 2006

Les commentaires sont fermés.