Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 février 2006

Une quoi...? Une FILLE?!

Je suis assez fiere de vous annoncer qu'en ce moment j'ai non pas une mais DEUX copines filles a Londres!

C'est peut etre l'air de Londres, mais je me suis fait 4 nouvelles-copines-filles ici alors que la derniere datait du lycee, si ma memoire est correcte! Malheureusement les deux autres ont quitte le pays.

J'ai un probleme avec les filles comme expliques precedement dans ce blog, j'ai tendance a les hair d'emblee et a les considerer uniquement comme des petasses destinees a saboter ma vie en me piquant mon mec, mes potes, mon boulot, et surtout la vedette...

Sur les trois mentionnees, un bon 100% m'avaient insipire mefiance des le depart, et elles ont du batailler dur pour entrer petit a petit dans ma vie, se heurter a un mur de froideur (oui! je peux etre un monstre!) puis faire baisser mes defenses.

C'est bizarre, d'autant plus que c'est vraiment tres sympatoche de papoter avec une fille, potiner, faire du shopping, parler de collants et de mecs, enfin toutes ces choses que je ne pas toujours faire avec mes potes mecs (quoiqu'en fait ils potinent plus que moi!)

L'une est ma coloc Laura, oui celle dont je foudroyais du regard quand elle parlait a MON Jason, j'experimente donc un nouveau sentiment, celui d'esperer que la maison ne sera pas vide quand je rentre. 

 

Anecdote savoureuse et incroyable: elles parlent toutes espagnol! A mediter.........

Commentaires

Auberge esp... ... londonienne ?!

Écrit par : Petit Nicolas | lundi, 20 février 2006

Me gustan las chicas.

Écrit par : Grenouille | mardi, 21 février 2006

A défaut d'avoir un portrait de toi, je m'encadre.

:o)

ps : en réalité, je suis beaucoup moins beau...

Écrit par : Petit Nicolas ne sait pas arrêter de déconner | lundi, 27 février 2006

Mmh, je vois ce que tu veux dire. Moi, je me fais des copines fille au boulot, de toutes façons, on passe 8h par jour ensemble, faut bien ; mais des amies, des vraies, des pour lesquelles on se dit jamais "mon Dieu que j'aimerais être ailleurs" quand elles vous racontent leur vie par le menu ... non, pas depuis la fac ...

Écrit par : bene | vendredi, 03 mars 2006

Les commentaires sont fermés.