Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 22 novembre 2005

(random) Adam et (quelconque) Eve

Je me suis toujours demande si - a part quelques cas de coups de foudre exceptionels (suivez mon regard) - on ne s'attachait pas aux gens plus par habitude de les cotoyer que par reelles affinites.

Passons sur l'attraction physique et les quelques points communs superficiels de base (Quoi? Mais moi aussi j'adore la pizza! C'est fou), rester avec quelqu'un tous les jours ou presque, partager le quotidien, faire des choses ensemble cree des liens, des souvenirs communs et on finit par s'attacher a cette personne quelle qu'elle soit, dans tous les cas.

Je suis presque sure qu'en enfermant un homme et une femme sans aucuns points communs sur une ile pendant un mois, a part gros gros conflits d'interets, ils se rapprocheraient rapidement. Ils n'ont rien a faire, ils se racontent leurs vies (voire meme des choses vraiment perso), ils organisent leur quotidien tous les deux...

Je reve d'une emission de tele realite de ce genre! Koh Lanta meets The Bachelor.

Ca me trotte dans la tete depuis le clip de Zazie "A ma place".

 

J'adore vraiment Brasiliano mais voila, parfois je me demande si ca ne pourrait pas etre n'importe qui a sa place (aussi sexy quand meme, merci)... C'est d'un triste.

Commentaires

C'est évident. A partir du moment où quelqu'un n'est ni trop stupide, ni trop moche, ni trop psychopathe, ce n'est plus qu'une question de rencontre.

Si tu avais rencontré X avant Y, tu serais avec X. C'est con mais c'est comme ça...

Écrit par : Grenouille | mardi, 22 novembre 2005

Apres il faut aussi prendre en compte le temps passé avec la personne. Perso je pouvais pas pifrer une fille jusqu'a ce que je sois obligé de bosser avec elle et l'inverse etait vrai. A partir du moment ou on a bossé ensemble on a été obligé de faire des efforts, s'apprivoiser pour ne plus ce quitter pendant 6 mois. Apres la distance a mis un terme a cette relation mais cela est une autre histoire

Écrit par : M. | mardi, 22 novembre 2005

- 1 - J'ai rencontré Mabelle après Lepoux. Malgré de l'amour et une grande intimité commune entre nous, Mabelle n'a jamais quitté Lepoux. Pourtant Lepoux n'est ni sexy ni beau ni riche ni intelligent ni drôle. Mais comme dit Mabelle : " Lepoux, je m'y suis habitué !» Mabelle est (re)devenue une excellente amie.

- 2 - Ma dernière séparation a résulté du constat commun qu'on restait ensemble principalement parce que nous formions une bonne association. BEAUTé et moi avons décidé de nous séparer avant que le train-train de la vie nous aigrisse insidieusement.

Écrit par : Le vécu du Petit Nicolas dont tlm s'en fout | mardi, 22 novembre 2005

Pour ma part, j'ai connu le coup de foudre, et je peux vous dire que c'est la suite qui devient plus compliquée (la vie normale de couple après ledit coup de foudre).
Mais mettez moi, dernière femme, avec le dernier homme sur terre sur une île déserte, il me faudrait pas une semaine pour craquer, même s'il est un peu moche. Faut bien repeupler la terre ...

Écrit par : bene | lundi, 28 novembre 2005

Les commentaires sont fermés.