Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 08 octobre 2005

"Well, it's been a year, it doesnt surprise me..."

Hier j'ai fete mon anniversaire-de-un-an-a-Londres.

Un an seulement, ou deja. Je sais pas trop. C'est vrai que ca me parait proche mais en meme temps il me semble que j'ai beaucoup change depuis. Arrghh, ce souvenir de moi a King Cross, avec plus de bagages que de mains pour les porter, completement perdue, cherchant la station de taxi, retenant mes larmes a chaque pas!

Je prefere ne pas penser a cette periode de ma vie en fait, un an apres j'arrive toujours pas a le voir comme "la bonne chose qui m'aura fait bouger et avancer".

Je ne saurais meme pas par ou commencer pour faire le bilan de cette annee. Plutot positif dans l'ensemble bien sur, j'ai change des cotes de moi qui me bouffaient la vie (arriver dans un nouveau boulot et m'y faire des amis, etre appreciee et integree est totalement nouveau pour moi, et synonyme d'une grande victoire!)  pris plus d'independance (trop? nan, c'est qu'en surface, va..), construit ma vie entierement au depart de zero...

De l'autre cote, j'ai l'impression de stagner un peu en ce moment, j'ai envie de nouveaute et de choses folles. Je n'ai pas fait assez de folies, je trouve, genre partir au Perou sur un coup de tete avec un inconnu psychopate comme ma copine Sophie! Et quand j'etais a Aix cet ete je me suis rappelle ce que c'etait que d'etre entouree de ses potes, de vrais potes, sur qui on peut vraiment compter, et avec qui ca se passe toujours bien. Ici j'ai pas ca - plus depuis que Zara est partie.

 

Jeudi soir, anticipant mon anniversaire-londonnien, j'ai re-ecoute mes CD de l'epoque... Ce fut horrible! Une dizaine de chansons me rappellent vraiment l'epoque, notamment La Gitane de Felix Gray (et non pas Barbelivien!!) qui me donne toujours les larmes aux yeux (huh.. ouais, bon..)!

Mais surtout trois chansons, que j'avais pas ecoute depuis et qui me prennent aux tripes de maniere indescriptible. Des les premieres notes je me vois litteralement - et je ressens les choses - comme a l'epoque, dans une sorte de flash back effrayant. C'est novembre, et je sors de la station Saint Paul pour aller au boulot (barmaid dans un bar a vin), il fait gris, je vois meme le magasin que j'adorais sur la gauche, je me vois dans le bar tout en bois, je vois les clients, les collegues (pas QUE Stuart, non...), les assiettes de sandwiches que je servais, tout, je sens meme les piques de tristesse a l'idee que je rencontrerais jamais mon-homme-de-vie-internaute (peu de mon entourage connait cette histoire...). C'est vraiment une experience deroutante, malsainement agreable.

 

Once bitten and twice shy

 I keep my distance, but you still catch my eye

Tell me baby, do you recognize me?

 Well it's been a year, it doesn't surprise me

I wrapped it up and sent it

With a note saying "I love you", I meant it

Now I know what a fool I've been

But if you kissed me now, I know you'd fool me again

 Last Christmas, I gave you my heart

 But the very next day you gave it away

This year, to save me from tears

I'll give it to someone special

 

Deux de ces chansons m'ayant ete envoye par Grenouille (Brimful of Asha and Teenage Dirtbag) je tiens ici a lui livrer un vibrant hommage: Ma Grechou, c'est sincere, si je t'avais pas rencontre a ce moment la je ne serais pas devenue ce que je suis maintenant, tu m'as vraiment aidee a m'en sortir plus vite (considerons moi "sortie" pour 2 minutes si vous le permettez)!

De meme a Sophie, qui ne lit pas ce blog mais qui, je suis sure recoit en ce moment meme en pleine face mes touchantes vibrations positives, sans qui je ne serais pas a Londres mais en train de pourrir a Aix, pleurnichant et espionnant Greg pour voir a quelle heure il rentre et avec qui!

Commentaires

Et pi t'as ouvert un blog...

;-)

Écrit par : Petit Nicolas | samedi, 08 octobre 2005

De rien pour les chansons, ton "Last Christmas" me rappelle des souvenirs aussi.

Et histoire de faire dans le sentimentalisme et que ce soit dit une fois pour toute, je te répète que tu es une fille formidable. La preuve, t'as un Petit Nicolas pour toi toute seule ;)

Écrit par : Grenouille | lundi, 10 octobre 2005

Les commentaires sont fermés.