Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 septembre 2005

Crac

Faits objectifs: apres un super week end ensemble, arrivee ce matin au boulot je LE vois en train de parler avec Ana (celle dont je parlais dans "la future de mon ex"). Je le trouve egalement un peu distant avec moi.

Voila, rien de plus. Il a absolument tout les droits de parler avec Ana, ainsi que celui d'etre fatigue, ou d'avoir rien de special a me dire apres avoir passe 2 jours entiers colles l'un a l'autre.

 

Ce qu'il se passe dans ma tete: Il en a marre de moi maintenant qu'il "m'a", il a couche avec Ana hier soir, ou avec une autre mais en tout cas il a pas dormi chez lui, voila tout est fini maintenant que je commence a m'attacher a lui, blah blah blah blah...

Je prete attention a CHACUN de ses mots pour y traquer la moindre contradiction, je fais fuser les "questions-piege" d'un air tout a fait detache et mon coeur se decroche a la moindre hesitation dans la reponse, je lutte contre les larmes apres qu'il soit passe devant moi sans me faire un geste de tendresse... C'est epuisant, decourageant, decevant de me voir ainsi.

Je ne pourrais jamais lui faire confiance je crois, c'est deja mon gros probleme, mais a lui encore moins qu'aux autres.

En plus il a repris les cours du soir, ce qui me rappelle d'horribles souvenirs d'avant, quand j'etais avec lui en mars-avril. Du coup je deviens une plaie phenomenale, "tu sais si t'as pas envie de venir ce soir, tu peux me le dire, ca me fera moins de peine que de savoir que tu te forces a venir alors qu'en fait t'as pas envie". J'ai failli me gifler moi meme a peine ma phrase finie.

Le probleme c'est que je sais pas si je suis gravement parano ou si j'ai justement un bon sixieme sens qui me fait capter tout de suite qu'il y a un probleme avec moi...

 

Ce qui est dingue c'est que j'ai pas l'impression de l'aimer tant que ca, et l'imaginer coucher avec une autre ne me fait pas me rouler par terre en pleurant non plus. Je sais pas si je me voile la face parce que je veux pas m'avouer a moi meme que je l'aime plus que ce que je crois. Ou alors si c'est plutot, je prefere imaginer le pire, ne pas lui faire confiance, et voir notre relation de haut avec un demi sourire cynique, pour ne pas etre decue quoi qu'il arrive... A la "voila je le savais, donc je me suis pas attachee, donc je souffre pas".

Mouais...

 

J'ai egalement tendance a dire ce que je ressens au moment meme ou je le ressens, sans faire de plans genre "si je dis ca, il va penser ca, donc etre moins comme ci", j'ai une sainte horreur de ca, mais la il m'est impossible de le harceler sous d'humides maaaaiiis-tuuu-m'aimeeeeeuuuu-pluuuus, donc je dois faire un effort permanent pour ne pas geindre, ce qui de toute facon rend les choses encore pires (oui, il n'y a rien de pire que les "mais qu'est ce que t'as, tu es fache, t'as un probleme avec moi, hein, dis, hein?", surtout quand il n'y en a pas). Alors que si je fais comme si de rien n'etait, et reste la fille super fun, sexy et amusante que j'ai toujours ete (quoi?), meme si il en effectivement marre de moi il changera d'avis... Mais sans non plus avoir l'air trop attachee.

Tain, c'est un travail a plein temps.

Commentaires

Etape 1 - Craquage
Etape 2 - Crac-crac
Etape 3 - çà craque

Moralité : l'Amour, c'est beau quand çà commence...

;-)

J’ai un secret

Écrit par : Petit Nicolas | mardi, 27 septembre 2005

Les commentaires sont fermés.