Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 11 septembre 2005

Again, and again... and again

Soiree tres sympa avec tout le monde, flirtouillage, bisoutage dans le bus, non-invitation a passer la nuit chez moi, petage de plomb masculin, grosse dispute a 1h du mat dans la rue, envoyage chier "on peut pas rester comme ca, j'en peux plus, tu te fous ouvertement de ma gueule", claquage de porte.

Appel immediat sur mon portale, continuation de la dispute (oui c'est vrai pourquoi s'engueuler gratuitement dans la rue alors qu'on peut le faire pour 0.20£ la minute par telephone?!), hurlements masculins suivi d'un raccrochage au nez dans les regles de l'art.

Bizarre soulagement de ma part "enfin j'ai ce que je merite, il m'envoie chier" (dont try to understand me), reception de texto plein d'ironie, poussage de bouchon au maximum de ma part en repondant "come back here ok?", sense provoquer un "ARE YOU FUCKING KIDDING ME".

Endormissement, appel dix minutes plus tard... "im at the door".

"But you were not in the bus on your way home when you got this text? - yes, i was"

 

*long soupir decourage* 

Commentaires

Quand seras-tu grande?

:-) :-) :-)

Tu veux combien d'enfants?

;->

Écrit par : Petit Nicolas | dimanche, 11 septembre 2005

Tu sais que parfois je t'adore, toi ? :p

"Come back here, ok ?", comment voulais-tu qu'il réagisse ? Il aurait été en train de t'engueuler de Ouagadougou qu'il aurait pris l'avion sur la minute.

Ah, quelques petits mots pour une réconciliation sur l'oreiller (ou sur la machine à laver de grand-mère).

Écrit par : Grenouille | lundi, 12 septembre 2005

>> "Come back here, ok ?", comment voulais-tu qu'il réagisse ? Il aurait été en train de t'engueuler de Ouagadougou qu'il aurait pris l'avion sur la minute.

Ah bon? J'avais trouve ca puant moi, pourtant, en le faisant...
Merde, je suis perdue la, tu vois Grechou j'ai besoin de ton aide pour ce genre de trucs!

Écrit par : Aure | mardi, 13 septembre 2005

Les commentaires sont fermés.