Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 septembre 2005

Moment Oh-oh...

A part mon envie d'etre celibataire, ma peur de m'engager, mon manque de confiance en l'Autre, ma hantise de me prendre la tete, j'ai compris pourquoi je voulais pas (vraiment) etre avec (dans le sens Etre Avec) Brasiliano. C'est que j'ai perdu l'habitude de quelqu'un de pas parfait.

Oh, je dis pas que Greg etait parfait, il avait d'immondes defauts super chiants, mais jamais, jamais, apres qu'il ait dit quelque chose, je me suis dit "oh my god, pitie... je peux pas etre avec quelqu'un qui vient de prononcer cette phrase". Brasiliano ne dit rien de vraiment monstrueux, mais ca arrive en moyenne une ou deux fois par moments passes ensemble que je pense cette phrase sus-dite.

Je suis trop difficile, oui, c'est vrai aussi.

Il faudrait vraiment que j'apprenne a lacher prise et que je me dise que ca arrivera surement plus quelqu'un comme Greg, qui me ressemblait autant, qui pensait pareil, qui etait tout le temps intelligent et sense...

 

Parce qu'a part ce que Jude Law (aaaaah!) appelle dans "Alfie", les moments "uh-oh", on passe de supers soirees ensemble - a part un leger flottement la fin ou il se rend compte que oui il prendra ce train et que donc non il viendra pas chez moi (il est d'une patience avec moi...).

 Buh,uh... !

Commentaires

Je dois reconnaître que j'ai du mal à commenter cette note. Et la suivante. J'avoue humblement que pour un psychologue à la petite semaine comme moi, c'est pas facile d'appréhender les affres et tourments de ta vie amoureuse.

Je résumerai : Je m’instruis et te connais un peu mieux ;-)

Écrit par : Petit Nicolas | lundi, 05 septembre 2005

Les commentaires sont fermés.