Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 13 août 2005

Cuisons de honte

J'ai une nouvelle coloc. Je sais pas quand elle a emmenage. Quand je suis arrivee mercredi soir, elle etait pas la, j'ai pu donc explorer sa chambre (ben quoi?) et jouer a "quel est son sexe, quelle est son nom, quelle est sa nationalite?"

Malheureusement c'est une fille. Je crois qu'elle est espagnole.

Enfin bref, en trois jours je l'ai pas vue, elle a pas mis le pied dans l'appart. Pas une seule seconde.

George etait chez moi tout a l'heure, notre "explication franche et sincere" a tourne a la franchise et sincerite extreme, et puis bon comme pour une fois on etait seuls dans l'appart j'ai pas fait attention a ne pas faire trop de bruit.

Et evidemment, une fois au calme, allonges sur le lit, on entend du bruit dans la salle de bain...

Elle n'est pas venu une seule fois en plus de 72 heures et il faut qu'elle soit la a CE MOMENT LA!

Et vraiment pour faire chier car quand on est sorti, elle etait deja repartie...

 

George s'en foutait completement, moi c'est le genre de truc qui me donne envie de demenager tout de suite, vite avant qu'elle revienne de ses courses, voire de quitter la ville...

Elle m'a jamais vue! Je me dis qu'a CHAQUE fois qu'elle me verra maintenant, elle va se souvenir de ce moment la et ricanner interieurement!

Commentaires

Je lis :
"bon, comme pour une fois on etait seuls dans l'appart j'ai pas fait attention a ne pas faire trop de bruit."
D'où je déduis que tu as l'orgasme sonore, la jouissance exaltée, le frisson strident. Ou alors (ce qui n'est pas contradictoire) que George est un amant hors-pair, un technicien doué, un virtuose de l'amour, qui t'arrache des cris d'extase...
Tu devrais détailler un peu, un blog c'est fait pour de vraies confidences, pas des sous-entendus !
Bien cordialement : Jean-Robert, Albi

Écrit par : Jean-Robert | samedi, 13 août 2005

Elle a connu aussi ce genre de situation. Je suis certain qu'elle essayait de partir discretos pour ne pas vous déranger...

J'ai des souvenirs mémorables comme "spectateur". A l'hôtel, en coloc, à la maison de campagne, ... le lendemain matin je (et personne) ne faisait aucune allusion ni ne laissait paraitre quoi que ce soit

Ne dit-on pas : il n'y a pas de mal à se faire du bien :-)

Écrit par : Petit Nicolas | dimanche, 14 août 2005

haha ! elle va te prendre pour une déesse du sexe et t'envier maladivement ! C'est tout bénef ma vieille !
D'autre part, elle aurait pu se présenter, cette pouffe, au lieu d'arriver au milieu de votre sincérité ... A mon avis, si elle a un minimum d'éducation, elle a encore plus honte que toi !

Écrit par : bene, inconnue | dimanche, 14 août 2005

Je te propose une explication sincère la prochaine fois que tu passes dans le coin, ça m'a l'air important ;)

Écrit par : Grenouille | lundi, 15 août 2005

Les commentaires sont fermés.