Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 04 août 2005

Horreur

Je viens d'appeller George, la gorge serree (je l'avais dit ca me rend con d'aimer quelqu'un), ce con a pas decroche ce que je n'avais pas du tout prevu, me forcant ainsi a laisser le message le plus ridicule de l'histoire du message, datant quand meme de 1936.

Quelle honte... On aurait dit que je lisais un texte du ton le plus niaiseux possible. Il va me larguer des que j'aurais pose un pied a Victoria, c'est sur.

 

Commentaires

Les hommes sont comme... le café
Les meilleurs sont riches, chauds, et peuvent vous tenir éveillée toute la nuit.

Les hommes sont comme... le ciment
Après avoir été étendus, ils prennent parfois beaucoup de temps à durcir.

Les hommes sont comme... les lampes magiques.
Plaisants à regarder mais pas si brillants qu'ils en ont l'air. Faut leur frotter la lampe magique pour en faire sortir le génie.

Les hommes sont comme... l'horoscope
Ils vous disent toujours quoi faire et habituellement ils se trompent.

Les hommes sont comme... le mascara
Ils disparaissent au moindre signe d'émotion.

Les hommes sont comme... les places de stationnement
Les bons sont déjà pris et ceux qui restent sont pour les handicapés ou sont trop petits.

Les hommes sont comme... le pop-corn
Ils nous plaisent mais pas pour longtemps.

Les hommes sont comme... une tempête de neige
Vous ne savez jamais quand ils vont venir, à combien de centimètres vous aurez affaire et combien de temps ça va durer.

Les hommes sont comme... la température
Rien à faire pour les changer.

Écrit par : Petit Nicolas, qui fait le ménage dans sa boite à courriels... professionnelle :-o et qui retrouve çà ;-) | mardi, 09 août 2005

Les commentaires sont fermés.