Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 15 juillet 2005

Non mais n'importe quoi

Voila j'ai voulu faire ma business woman, genre j'ai une main de fer, je negocie sans pitie, et on voit ou ca nous mene...

Lundi dernier, visite d'un appart d'apparence bien sympathique. Je dis d'apparence car, si d'habitude je passe un moment a tout scruter, a m'arreter sur le moindre defaut, et a poser mille questions, cette fois je bloque sur le prix propose qui est un peu superieur au maximum que je souhaite payer.
Je passe donc 1 minute chrono a l'interieur, rencontre a peine les colocs (deux mecs), ne pose strictement aucune question et conclut l'entretien en disant au proprio que c'est magnifique mais un peu trop cher.

La semaine se passe, rien trouve, ca commence vraiment a me brouter et la - o suprise - je constate que l'annonce est toujours en ligne. J'appelle donc le mec et laisse un message triomphant, limite ricannant, a la sauce "allez mon gros, tu as toujours pas reussi a refourger ton appart, remballe ta fierte, fais le moi a 90 et on en parle plus!". Je raccroche, trop fiere de moi et de mon legendaire sens des affaires (ah!).

Une minute apres, le type rappelle, mais ce con n'a pas ecoute mon message, tout est a recommencer et evidemment c'est moins facile en direct... Je lui bafouille donc que peut etre 90, non parce que je me disais, pas trouve, hein, non, non, bon...
Il me recadre direct en me disant que c'est 90 de loyer et a peu pres 10 par mois de factures. Je me trouve toute conne, je vais quand meme pas marchander pour 3£ par semaine superieur a mon montant maximum. Je ne sais pas quoi dire. Il attend, il ne comprend pas ce que je veux et pourquoi j'appelle.
Pour mettre fin a cette situation embarassante, j'adopte mon ton le plus enjoue et declare a ma plus grande stupefaction "ok then, je le prend"!

S'en suit un surrealiste "super, venez a 16h, apportez les 390 de deposit, plus un demi mois de loyer, et n'oubliez pas que le 27 il faudra me payer encore 390 pour aout". La situation m'echappe completement. Ma voix repond, toujours enthousiaste, "ok! no problem! yes, yes, suuuure!", pendant que je fais un rapide calcul mental de mes deux comptes en banque pour y sonder la profondeur en dessous de cette somme qu'il me faut pour dans quelques heures.

Independament d'une question financiere (vive le decouvert autorise!), je ne connais rien de cet appart! Il avait l'air tres bien, clean, bien place (pas aussi bien qu'Elephant and Castle, snif...), mais apres tout en suis-je si sure?
J'ai meme pas parle aux colocs, et un est belge! BELGE!
Je viens de relire l'annonce, et j'y apprend des trucs que je savais pas (par ex y a un jardin! Ah bon? pas vu...)

Bon, calme toi ma vieille! C'est surement tres bien! Suis ta bonne etoile! La premiere impression est la bonne! Tout ca, tout ca...
Et je sais que j'ai du mal pour la moindre decision de toute facon, au moins comme ca c'est fait!

Ce qui m'a fait paniquer aussi c'est le mec qui me dit "bon vous voulez demenager aujourd'hui?". Quoi? Mais j'ai rien prepare, j'ai meme pas parle a ma coloc, je suis pas preeeeeeeeete, laissez moiiiiiiiiiiiii!!!

La je devrais etre en train de faire mes valises, et de laisser derriere moi tout ce qui a fait ma vie a Londres depuis 10 mois...

En fait je suis soulagee de mettre fin a cette recherche d'appart (ouh la, la derniere fois que j'ai dit ca ca m'a porte malheur), et de marcher vers le changement!
Clapham North me voila!!!

Commentaires

Je ne vois pas ce que je peux dire à part répéter le "Mort de rire" de tout à l'heure.

Mort de rire ! ;)

Ah oui, et bon courage... avec un peu de chance, les propriétaires ne seront pas des cannibales spécialisés dans la traite des blanches.

Écrit par : Grenouille | vendredi, 15 juillet 2005

Un jardin? Top cool! Tu pourras faire bronzette ;->

Écrit par : Petit Nicolas | vendredi, 15 juillet 2005

Les commentaires sont fermés.