Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 mai 2005

Poor Lonesome Cowgirl!


Fin "officielle" avec Brasiliano aujourd'hui. Je resume le debut, pour vous montrer combien je suis a sa botte... J'avais prevu depuis plusieurs jours de lui rendre son bracelet dans un geste muet mais touchant de symbolisme, mais son etat de sexytude avancé m'y faisait toujours rennoncer. Cet aprem je me lance, je lui tends en me concentrant pour ne pas accompagner le geste d'un air de chien battu. Et, comme redouté, au lieu de le prendre sans un mot, il me regarde genre etonne-offusque et me dit "oh you dont want it anymore?"...... Si, imagine toi, i want it, i would die for it mais on s'est pas parle depuis 15 jours complets, betement je me suis dit que peut etre ca signifiait rien que je le garde! Bien entendu, impossible de dire juste "no"... Toute mon energie disponible bataillait deja pour lutter contre le "yes i do, please please is it still possible?!!!". Je me met a rougir et a suer et je repond une ineptie genre "well, its yours, huh", et il repete la question, le con. Petrifiee, muette d'indignation, sentant l'espoir monter en moi comme si il allait me supplier de continuer ensemble, je me suis contenté de hausser les epaules, pas pu juste lever un sourcil goguenard et dire "euh... non" d'un air detache.
Je sais pas pourquoi il fait ca, comme si lui il voulait quoi que ce soit... C'est odieux.
Bref je passe sur la suite, on s'est expliques, et apres un apres midi un peu dur je me sens mieux en fait, au moins la situation est claire et on peut arreter de s'ignorer au boulot comme si on etait au college (esperons)...

Je passe aussi sur le fait que j'ai file comme le vent a la boutique Brasil By Kilo ce soir, et achete une preparation pour dessert bresilien, une specialite bresilienne de croquette au fromage, en souriant niaisement au vendeur bresilien, hein, vous permettez?




Heureusement, temps sublime depuis deux jours, jupe sans collants, debardeur toute la journee, trainage dans le jardin (*toussotement*), fenetres ouvertes donc humeur charmante!
Oui ben vous vous rendez pas compte, vous! Ici j'ai appris a en apprecier chaque seconde!

Commentaires

des croquettes de fromage en dessert ? Ma foi, suis pas sûre que ces Brésiliens soient bien fréquentables ... Moi je serais toi, j'opterais pour le Hongrois. Le goulasch, c'est très bon.

Écrit par : bene | mardi, 31 mai 2005

Mais non imbecile heureuse, un dessert ET une croquette au fromage!
J'ai fait le dessert hier, une espece de jelly avec des bulles... Et j'en conclus qu'avoir l'air delicieux de l'exterieur mais etre assez decevant quand on y goute est une caracteristique du Bresil....

Écrit par : Aure | mardi, 31 mai 2005

Les commentaires sont fermés.